Soeurs Saint Joseph

FONDATION DE LA CONGREGATION  DES SŒURS DE SAINT JOSEPH

Né à Carcassonne, Jean-Pierre Médaille devient prêtre en 1637.
Ses missions l’entraînent  sur les routes de Saint –Flour  au cœur de l’Auvergne.
De 1644 à 1650, il missionne dans le diocèse de Rodez et du Puy. Il y rencontre des  jeunes femmes pieuses et dévouées, engagées au service des pauvres. Pour elles, il médite son « Petit Dessin » : réunir ces femmes, non derrière une clôture, mais sous une Règle leur permettant de se consacrer à Dieu et au service du prochain.
Il rencontre Mgr Maupas, l’Evêque du Puy, pour lui présenter son projet de vie religieuse dans le monde.
Il rédige alors les « Constitutions pour la Petite Congrégation des Filles de Saint-Joseph ».
Consacrées à Dieu, les nouvelles Sœurs vivent très simplement, en petites communautés de 3 à 6 membres. Très vite, des  tâches urgentes et multiples appellent leur présence : soin des malades, instruction et éducation des filles…
Ce dynamisme qui s’exprime dans la diversité des services, avec une préférence pour les plus démunis, trouve sa source dans l’Evangile.